Les sites web en « .com, .org, .net, … » ne peuvent pas utiliser le e-commerce en Algérie !

Après le lancement de l’e-payement en Algérie (lire l’article) et son installation sur quelques sites dont le site de Mobilis et Algérie télécom, les commerçants souhaitant se lancer dans le e-commerce se sont toujours poser la question sur la date de lancement du commerce en ligne.

Aujourd’hui et après une longue attente la ministre des technologies de l’information et de la communication Houda-Imane Faraoune a annoncé que le projet de loi sur le e-commerce sera examiné avant la fin du premier trimestre 2018 par l’Assemblée populaire nationale « APN ». Le projet de loi en question a été adopté par le conseil des ministres le 4 octobre dernier, la ministre a expliqué :

« encadrer les droits et les obligations du commerçant, les droits du consommateur, les modalités d’application notamment les pénalités en cas d’activité non réglementée et les modalités de la mise en oeuvre du paiement en ligne pour protéger la  confidentialité des transactions électroniques et des données du citoyen »

D’après la ministre, les banques et les établissements financiers sont prêts, la loi sera mise en oeuvre dès sa signature et que quelques dispositions nécessaires pour protéger le consommateur sont prévues dans le projet de loi.

Qu’en est il des commerçants souhaitant lancer la vente de leurs produits en ligne ?

Malheureusement, des milliers de commerçants disposant de sites web en .com, .org, .net, etc … Seront interdits d’utiliser le e-commerce en Algérie, car tout commerçant souhaitant utiliser le e-commerce doit héberger son site en Algérie et en « .dz ».

Changer son nom de domaine en .dz et héberger son site en Algérie est la seule solution pour les commerçants afin d’utiliser le paiement en ligne du « commerce électronique ».Cette procédure est facile à réaliser pour les hébergeurs il suffit de réserver le nouveau nom de domaine .dz et de déplacer le contenu du site web sur les nouveaux serveurs installés en Algérie, mais attention ! Les conséquences sont graves ! Changer le nom de domaine de son site web ne passe pas inaperçu pour les moteurs de recherche, une expérience en référencement de site web (lire l’article) est nécessaire et obligatoire car des procédures complexes doivent êtres mises en oeuvre avant la modification du nom de domaine, sinon le site web de l’entreprise ou du commerçant perdra toute sa crédibilité (classement dans les moteurs de recherche), notamment la perte de ses visiteurs. Pour toute question sur la modification du nom de domaine, veuillez nous contacter sur cette page.

Article conçu avec la collaboration de Fadria International Technologie Web et Applications. www.fadria.com

1 COMMENTAIRE

  1. Une manière de rendre les e-commercant totalement a la merci d’Algérie Télécom et donc du gouvernement. Tu nous dérange on te bloque ton site et on te ruine.
    Ne cherchez plus la cause du futur échec du e-commerce en Algérie: c’est celle là!

LAISSER UN COMMENTAIRE

- Les commentaires contenant des insultes ou des mots indécents ne seront pas publiés.
Please enter your comment!
Please enter your name here